Ne pas confondre : le fiancé aime…

avatar Par UbR

mai 12, 2020 - 12:15 Pas de Commentaires :(

IMG_20200512_120839


Lettre ouverte du Pr Jean Cabane au Président de l’Ordre des Médecins

avatar Par UbR

mai 8, 2020 - 5:10 Pas de Commentaires :(

Lettre ouverte du Pr Jean Cabane ancien chef de service de Médecine Interne de l’Hopital St Antoine au Président de l’Ordre des Médecins :

« Monsieur le Docteur BOUET

Conseil National de l’Ordre des Médecins

Monsieur le Président,

Dans cette période troublée de la pandémie de coronavirus, nous arrivons à un point critique intolérable où il me paraît urgent et évident que la voix des médecins, représentés par leur Ordre, doit se faire entendre pour rétablir les bons caps. Je vous fais donc ici mes propositions, car nous entendons des choses très préoccupantes, de nature à compliquer beaucoup le déconfinement, et à altérer la confiance que les malades et le grand public mettent en nous.

Il y a eu, et tout le monde le regrette, beaucoup de mensonges sur les masques. Si nous regardons les pays où l’épidémie a été le mieux contenue (Taiwan, Hong Kong, Corée), ce sont ceux où 100 % de la population met un masque, pas chirurgical mais « maison », dès qu’un virus est annoncé. A Hong Kong, aux portes de la Chine, 7 millions d’habitants tassés sur 25km2, seulement 4 morts…sans confinement autre que le masquage et la fermeture des écoles. Personne ne parle de « distanciation » parce que ce n’est ni nécessaire ni faisable. L’étude des femmes enceintes de New York a montré que les cas asymptomatiques de covid19 étaient 7 fois plus fréquents que les symptomatiques, donc restreindre les masques à tel ou tel est sans fondement, il faut que tout le monde soit masqué.

Cette position de masquage généralisé répond non seulement à la crainte de la 2° vague, mais elle valorise et responsabilise tous les Français, dont jusqu’ici je déplore plutôt l’infantilisation. Elle recentre l’action collective sur le seul mode de contamination du virus, la voie respiratoire. Même si certains veulent faire peur en montrant que le virus reste viable quelques heures sur une surface inerte, il n’a jamais été démontré qu’on pouvait se contaminer au SRAS-cov-2 par contact : il est donc tout à fait aberrant de promulguer des « gestes barrière » de lavage obsessionnel, de désinfection, d’application de gel hydroalcoolique, de précautions de bloc opératoire ; de même que de chercher à reprendre une activité des entreprises, des commerces, des transports, des spectacles, des écoles, lycées, etc…avec les préconisations de distanciation que nous entendons actuellement dans les média. La seule barrière efficace est le simple masquage qui répond aux questions de sécurité, et si les masques maison bien faits sont mis, cela limitera la consommation et la pollution énormes liées aux masques jetables.

Je suis très inquiet d’entendre la mise en place de « brigades » chargées de pister les contacts de patients covid19+, et d’une application sur smartphone dans le même but. Ceci relève du travail et de la responsabilité du médecin et uniquement du médecin. Je suis choqué qu’on puisse faire une pareille entorse au secret médical et qu’on puisse envisager que les libertés auxquelles nous sommes si attachés soient ainsi bafouées. Il en va de même de notre liberté de prescription, qu’il ne devrait pas être possible d’altérer, sous peine de voir la confiance de nos malades sérieusement écornée. Dans la même ordre d’idées, je n’accepte pas l’usurpation du rôle du pharmacien par l’État qui s’est arrogé le droit d’empêcher un pharmacien de dispenser une molécule courante (hydroxychloroquine) .

Monsieur le Président, vous êtes sur un siège qui permet une prise de parole qui portera car elle sera empreinte d’une volonté légitime de recadrer les missions essentielles de notre profession, dans l’intérêt général. Demandez des mesures de bon sens et efficaces : **des masques pour tous tant que le virus circule, pas de pistage ni de flicage mais un travail d’épidémiologie effectué par des médecins, liberté de prescription et monopole médical sauvegardés, pas de distanciation compliquée, infaisable, inutile . Et profitons-en pour redémarrer la santé sur un mode plus sain, libre et sans influence, tant en ville qu’à l’hôpital.**

Merci d’avance, Monsieur le Président, de lire et de réfléchir vite à cette lettre ouverte

Bien confraternellement

Professeur Jean Cabane »

(Source : Dr Alain Serdjanian se présentant comme ami du Pr Jean Cabane dans le groupe Facebook UFML pour une médecine libre et indépendante)


Trouvez le nombre

avatar Par UbR

mai 7, 2020 - 12:06 Pas de Commentaires :(

IMG_20200507_115638


Maîtrise sud-coréenne vs désastre français selon le Pr F. Amblard

avatar Par UbR

mai 6, 2020 - 3:07 Pas de Commentaires :(

132e0214-8990-4c4d-bade-9b2ea9fd412d
(Crédit photo : DR)

Le Pr François Amblard est un ingénieur, chercheur en physique statistique et immunologiste à l’Institut National de Sciences et de Technologie d’Ulsan en Corée du Sud. Il a établi un rapport complet, à la demande de l’Académie des Sciences, sur le pandémie actuelle, ce qui l’a amené à comparer la gestion de la crise sanitaire entre la Corée du Sud et la France.

Selon le Pr Amblard, la bonne maîtrise sud-coréenne viendrait du fait notamment de l’indépendance des scientifiques et des médecins par rapport au pouvoir politique, ce qui n’est pas le cas en France. Il en vient à à dire : « après avoir vu la maîtrise coréenne contre l’épidémie, j’ai assisté au désastre français ».

Il expose notamment un point de vue très intéressant sur la fameuse utilisation de l’hydroxychloroquine, sujet à controverse entre spécialistes…ou pas (car il faut reconnaître que nous retrouvons avec un tas de spécialistes autoproclamés en France, à croire qu’au-moins vingt millions de personnes sont devenues virologues en l’espace de quelques semaines.) :


« Le centralisme pousse jusqu’au dogmatisme. L’infantilisation du corps médical par ses « chefs », avec l’idée que le chef sait tout mieux que les autres. Il existe aussi ici en Corée une hiérarchie très forte, mais tout le monde a compris, de haut en bas, que la connaissance manquante sur l’hydroxychloroquine serait beaucoup plus vite acquise en laissant tous les praticiens faire au mieux, mais sous la contrainte de devoir se concerter le plus efficacement possible, pour que la pharmacovigilance soit collective et maximale. »

Tout cela revient à dire qu’il conseille aux politiques français de laisser les médecins s’organiser et agir en bonne conscience, individuellement et collectivement car nous sommes dans l’urgence,… « en guerre », n’est-ce pas. Mais, si en temps de guerre, c’est à l’armée d’agir, en temps de « guerre sanitaire », c’est à la médecine de s’organiser sans contrainte politique…
(Source : Le Quotidien du Médecin)

Pour en lire d’avantage, cliquer sur la ligne ci-dessous :
<<<<Pr Amblard : la maîtrise coréenne contre l’épidémie et le désastre français.(Quotidien du médecin-05/05/2020)>>>>
FB_IMG_1588866580382


Je sens donc je suis…

avatar Par UbR

mai 4, 2020 - 12:26 Pas de Commentaires :(

IMG_20200504_122208


Idir et Alan Stivell (Isaltiyen)

avatar Par UbR

mai 3, 2020 - 5:42 Pas de Commentaires :(

À écouter ces harmonies, on se dit que Kabylie et Celtie ne partage pas que le même suffixe.
Idir, mort ce 02/05/2020 (RIP), se sentait proche des bretons et venait souvent à des festivals en Bretagne.

Il a dit notamment :
Je me sens proche des Bretons parce que, comme eux, je me suis senti méprisé à une époque. Je me considère comme un « plouc du bled ».


(Covid-19) La Chine aurait bien détruit des preuves

avatar Par UbR

mai 3, 2020 - 12:28 Pas de Commentaires :(

02/05/2020 (15 H 15) Sharri Markson dans The Daily Telegraph écrit :

« La Chine a délibérément supprimé ou détruit les preuves de l’épidémie de coronavirus dans une «attaque contre la transparence internationale» qui a coûté des dizaines de milliers de vies, selon un dossier préparé par les gouvernements occidentaux concernés sur la contagion COVID-19.

Le document de recherche de 15 pages, obtenu par The Saturday Telegraph, jette les bases du cas de négligence contre la Chine.

Il déclare que, pour «mettre en danger d’autres pays», le gouvernement chinois a dissimulé les nouvelles du virus en faisant taire ou en «disparaissant» les médecins qui en ont parlé, en détruisant les preuves dans les laboratoires et en refusant de fournir des échantillons vivants aux scientifiques internationaux qui travaillaient sur un vaccin. »

03/05/2020 : le document étoffé du journaliste révèle entre autres :

« De tous les médecins, militants, journalistes et scientifiques qui auraient disparu après avoir parlé du coronavirus ou critiqué la réponse des autorités chinoises, aucun cas n’est plus intrigant et inquiétant que celui de Huang Yan Ling.

Chercheuse à l’Institut de virologie de Wuhan, le South China Morning Post a rapporté que des rumeurs circulaient sur les réseaux sociaux chinois selon lesquelles elle avait été diagnostiquée la première de la maladie et était «patiente zéro».

Puis est venue sa disparition signalée, sa biographie et son image supprimées du site Web de l’Institut de virologie de Wuhan.

Le 16 février, l’institut a nié qu’elle était patiente zéro et a déclaré qu’elle vivait bien, mais il n’y a eu aucune preuve de vie depuis lors, attisant la spéculation. »

Pour accéder à l’article dans son entier, cliquer sur la ligne suivante :
<<<<Coronavirus NSW: un dossier expose les poursuites contre le programme anti-virus des chauves-souris chinoises>>>>

GLOSSAIRE :

CSIRO = Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, organisme gouvernemental australien pour la recherche scientifique.

chauve-souris : anagramme de… souche à virus => toute la logique est là.

CONCLUSION :
En réalité, on aura du mal à avoir des précisions car, comme vous le savez peut-être, Dr Aï Fen, directrice du service des urgences de l’hôpital central de Wuhan, avait alerté dès décembre dernier sur la dangerosité du nouveau coronavirus Covid-19, puis en mars 2020, elle avait regretté de s’être tue à la demande de sa direction, mais depuis, elle a disparu. Et puis il y a bien des médecins, des chercheurs chinois (autres que Huang Yan Ling signalée dans le document ci-dessus) qui ont voulu révéler certaines choses mais le gouvernement chinois les a condamnés ou alors on ne les entend plus. Et puis il y a aussi le Dr Li Wenliang, l’un des premiers lanceurs d’alerte de la pandémie en tant que jeune médecin de Wuhan, mais il est mort du Covid-19…
(Espérons que le Dr Aï Fen, en photo ci-dessous, après avoir été recadrée, ne s’est faite refaire le portrait par les autorités chinoises)
1299679-ai-fen-1jpg
(Photo du Dr Aï Fen – People Magazine)


Anatomie d’un désastre (J-D Michel)

avatar Par UbR

mai 2, 2020 - 8:16 Pas de Commentaires :(

Je vous propose de suivre le discours de Jean-Dominique Michel qui est un anthropologue suisse. C’est l’un des grands spécialistes mondiaux de santé publique. Il vous détaille sur plus d’une heure sa vision de la pandémie actuelle de manière instructive.


Le selfie miroir vu par Marcel

avatar Par UbR

mai 2, 2020 - 8:02 Pas de Commentaires :(

IMG_20200502_191646

Vous pouvez constater qu’en cette période de confinement, Germaine et Marcel respectent parfaitement la fameuse « distanciation sociale » requise.

Pour info, d’après Jean-Dominique Michel, l’un des plus grands spécialistes de santé publique, cette expression signe un malaise de cohésion sociale. Il aurait préféré l’expression de « « distanciation physique ». Hum, hum ! Intéressant cette vision d’anthropologue…

Si vous voulez avoir une idée sur sa vision de la pandémie actuelle, écoutez-le, vous en avez pour une bonne heure mais c’est très intéressant. Pour cela, cliquez sur la ligne suivante :

<<<< Anatomie d’un désastre (Jean-Dominique MICHEL)>>>>


Je ne sais pas pourquoi on parle de la ligne Paris-Brest…

avatar Par UbR

avril 28, 2020 - 11:17 Pas de Commentaires :(

IMG_20200427_115312