Billevesées (*)… ou pas

février 10, 2020 - 11:22 No Comments

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author


J’ai toujours rêvé de parodier les gens qui vous saoulent de discours alambiqués en tricotant les mots et les phrases à tel point que la « subtantifique moelle » (pour reprendre l’expression de Rabelais et … étaler ma culture au passage) (**) se limite à une peau de chagrin. Pas grand chose à « roucher » (comme on dit en gallo = ronger). Écoutez par exemple les politiques face à des questions embarrassantes et vous verrez qu’ils vous nourrissent de plat…itudes
Vous pouvez vous exercer : il suffit de vous lancer à construire des phrases avec l’objectif de donner le moins de sens possible au discours. Il faut que je demande à Marcel de fournir un exemple.

Amusez-vous bien.
Vous pouvez même vous trouver un interlocuteur qui se fixe le même objectif. Au bout du chemin un sens (parfois hautement philosophique) pourra, malgré vous, resurgir un peu à la manière de Pierre Dac qui excellait dans le domaine comme dans les deux tirades ci-après (Jean-Paul qui connaît par cœur la « méthode du discours » me les a données et je tiens ici à le remercier) :
IMG_20200208_121226
(*) Billevesées : cf : dessin animé « Robin des Bois »
(**) Ref aussi au livre de Pierre Dac : « l’os à moelle ».

Leave a Reply