Le dernier des Frères Jacques nous a quitté

novembre 20, 2016 - 12:29 No Comments

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author


Ils étaient quatre en tenues de scène particulière (collants noirs, gants blancs et justaucorps de couleurs différentes) : les frères Bellec, André (en vert) et Georges (en jaune), avec François Soubeyran (en rouge) et le plus jeune Paul Tourenne (en bleu clair), né en 1923 et mort ce 20 novembre 2016 à Montréal.

Leur nom de scène vient de l’expression « faire le Jacques » = faire l’imbécile.

Je vous ai sélectionné deux chansons qui donnent un petit aperçu de leur talent commun pour le plaisir retrouvé des anciens et la découverte pour la jeune génération.
Je pense que les Frères Jacques restent encore une référence pour beaucoup d’artistes à l’heure actuelle.
Je ne vois pas d’équivalence actuelle mais c’est parce que je vieilli sans doute.

Il est vrai qu’on mise plus maintenant sur un tas d’artifices (néons, LED, haute technologie acoustique, etc.). Il faut bien être de son temps mais ne serait-on pas plus coincés, muselés même…
Tout d’un coup je me pose une question : est-ce qu’on ne se prend pas plus au sérieux qu’avant ? Est-ce qu’on se donne moins de liberté artistique ? J’aurais pu aussi vous sélectionner leur répertoire de chansons paillardes mais je me dis que curieusement notre société est devenu sans doute plus puritaine (j’exclus là le comportement de certains animateurs télé qui s’aventurent dans des comportements déplacés pour entretenir leur audimat).
D’ailleurs, comment serait perçus les sketches de Coluche, de Thierry Le Luron, et même certaines chansons de Pierre Perret… ?
Avec les Frères Jacques s’est ici bon enfant, alors pour votre plaisir… :

Les Frères Jacques : Les tics

les frères jacques fredo

Leave a Reply