Non au pompage de sable près de la Côte de Granit Rose

septembre 25, 2015 - 10:48 No Comments

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author


Signez contre la « dénature humaine »

Souvenons-nous :

– Nos aînés ont laissé installer la première centrale expérimentale française dans la splendide région des Monts d’Arrêts tout prêt du point culminant breton,

– une ineptie a été écartée lorsqu’une nouvelle centrale sur Plogoff a été rejetée grâce à une très forte mobilisation générale.

Le cas présent n’a rien à voir avec le nucléaire mais l’extraction du sable en baie de Lannion, dans un petit couloir entre deux sites classés Natura 2000 sur la Côte de Granit Rose, est aussi une ineptie, un exemple de « dénature humaine » qu’il faudrait éviter.
Malheureusement, le gouvernement vient de donner son accord malgré la contestation de la population générale qui craint que cette extraction viennent perturber l’équilibre fragile de cette côte magnifique… Et les pêcheurs côtiers ne font pas le poids dans le dossier…

20150925-224832.jpg
(Source : Comité Local des Pêches Marines et Élevages Marins-Paimpol)

Pour signer cliquez sur la ligne suivante :

>>>> extraction de sable : sauvons les côtes bretonnes (pétition sur avaaz.org) <<<<

Et/ou sur celle-ci :

>>>>sauver la baie de Lannion (pétition sur avaaz.org)<<<<

Sur ce site AVAAZ.org, on vous dit
pourquoi c’est important de signer aujourd’hui la pétition :

M. le Ministre de l’économie vient d’accorder un titre minier à la Compagnie Armoricaine de navigation, filiale du Groupe Roullier, lui permettant de pomper en mer jusqu’à 250 000 tonnes de sable par an à moins de 5 kilomètres des côtes de Bretagne et notamment de la Côte de Granite Rose. Ce titre ne vaut cependant pas autorisation d’exploiter et doit être complété par la signature d’un arrêté d’exploitation par le Préfet du Finistère. Cette décision est une erreur économique, un désastre écologique et un non sens politique. Tous les élus locaux et les parlementaires, de tous bords politiques s’y opposent. La population locale a manifesté massivement (plus de 7 000 personnes) contre ce projet mais rien ne semble y faire. En effet cette extraction si elle se fait, détruira une dune de sable coquillier qui est un refuge et un lieu de reproduction des lançons qui sont à la base de la chaine alimentaire des oiseaux marins de la réserve naturelle des 7 Iles, toute proche, et des poissons nobles tels les bars et les lieus. Elle détruira aussi l’emploi des marins pêcheurs pour lesquels cette dune est un lieu privilégié de pêche raisonnée et aura un impact très négatif sur le tourisme, la plaisance et la plongée. Cette dune est d’ailleurs située juste entre deux zones Natura 2000. La turbidité induite par l’extraction, l’impact sur les courants et le dégraissement des plages entraineront des dégradations irréversibles sur cette côte qui est une des plus belles de Bretagne, entre Trébeurden, Ploumanach et Perros Guirec. A l’heure où la France se veut championne du monde de l’écologie (COP21), Il est encore possible d’arrêter cette catastrophe écologique en demandant au Préfet du Finistère de na pas signer l’autorisation d’exploitation et de préserver ainsi un patrimoine naturel unique.

N. B. : cette note fait suite à notre article posté le 26 avril dernier dont voici la référence :
>>>>article du 26/04/2015 concernant le projet d’extraction de sable en baie de Lannion (avec renvoi vers une pétition sur un autre site)<<<<

Leave a Reply