Waiting For Love (Avicii Feat Martin Garrix & John Legend) : marvelous (*)

mai 23, 2015 - 12:01 No Comments

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author


At Night Studios Presents
Avicii – Waiting For Love (Lyric Video)
Director: Jesper Eriksson
Producer: Helen Tang
Creative Director: Charlie Sells
Director of Animation: Matthieu Colombel / Blackmeal
Animators: Guillaume Singelin, Andrea Sania, Janos Szabo, Alexander Geifman, Mélanie Gohin, Paulin Girard / Blackmeal
Production company: Jelly London

Ça fait déjà un tabac. Le compteur s’affole sur la toile dès la mise en ligne de l’animation attendue de « Waiting For Love ». C’est très beau. On re-regarde et on écoute avec plaisir tant pour la chanson, le rythme, la trame, le dessin, l’animation. Notez par exemple la parfaite synchronisation entre la voix et le texte (c’est tout de même mieux que les mauvais raccords de la plupart des karaokés ;). Mais là, c’est du travail de pros pour Avicii (nom stylisé en ΛVICII), jeune DJ classé parmi les meilleurs au monde que vous ne pouvez pas ne pas connaître. Il a eu la bonne idée d’inviter deux autres pointures, Martin Garrix et John Legend, pour ce single déjà considéré comme « explosif » (chartsinfrance.net), « ultra puissant » (ados.fr), « grand retour » (mcm.fr), « marvelous » (lagazettedhubert.com)…

(*) N. B. : le terme « marvelous » est ici choisi comme un clin d’oeil par rapport à l’animation réalisé par Blackmeal en hommage à Marvel et qui a aussi beaucoup plu.

Il faut dire, n’est-ce pas (hum, hum), qu’on sent bien la patte de Matthieu Colombel (Blackmeal) dans le peaufinage de la réalisation et du montage de « Waiting For Love ».
Je vais vous faire une confidence : il ne compte pas ses heures, il peut passer des jours et des nuits sur un projet (10 jours intenses pour cette fois), il s’impose une exigence d’horloger suisse pour parvenir à ce résultat.
En plus, vous savez que c’est mon fils. Et quand on sait ça, on est encore plus admiratif du résultat, n’est-ce pas ?

Bien entendu, Matthieu, même s’il a assuré seul la réalisation et le montage de cette animation, n’oublie pas les talents qui l’entourent et me glisse par exemple un hommage appuyé à Guillaume Singelin car c’est « son univers graphique » , ajoutant même : « on peut difficilement être aussi talentueux et efficace que lui » . Bel hommage pour un beau coup de patte, en effet (c’est le moment de le dire en la circonstance).

« Cook Jelly and Blackmeal, yes, they can ! »

En consultant le site de Jelly en référence ci-dessous, vous pouvez constater que Jesper Eriksson de At Night studio félicite Blackmeal et Jelly. Pour lui, ils sont allés « plus loin que l’appel du devoir dans une bataille contre le délai« . Il est «  heureux d’avoir eu l’occasion de travailler avec des gens aussi dévoués qui ont mis beaucoup d’amour et de passion dans leur travail » . Comme lui je pense que c’est une chose qui transparaît et vient d’autant plus illuminer l’animation qui accompagne si bien le reste tout aussi « marvelous » :

>>>>Jelly : à propos de la nouvelle vidéo Waiting For Love.<<<<

Leave a Reply