Des finitions de mots

avril 16, 2012 - 5:29 No Comments

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author


Ramadan : ce que disait Eve pour faire avancer le bateau

Expatriées : anciennes petites amies mal rangées

Pistachier : chemin particulièrement odorant

Gaspacho : flatulence froide

Théologie : mais café au travail

Châtaigne : félin méchant

Les poubelles : les moutons aussi

1 de perdu, 10 de retrouvés : ça ne marche qu’avec les kilos

Cédille : invention stupide créée par un certain Monsieur Duçon

Ferrailleur : agir dans un autre endroit

Chandail : jardin plein de gousses

Saint Ignace : fête des cheveux

Syntaxe : fête des impôts

Incontournable : personne conne pouvant pivoter

Courgette : mode d’emploi du lancer de javelot

Mercato : maman pratiquante

Sismique : salaire élevé car correspondant à six fois le salaire minimum en France

La moustache : le ketchup aussi

Patois nîmois : mais c’est qui alors ?

L’humeur : pas de panique, les autres voyelles sont toujours en vie

Groupe sanguin : les loosers du Loto

Simba : c’est qu’il est plus fort que moi

Pomme dauphine : pomme de terre arrivée deuxième à Miss Patate

Je suis encore enceinte : l’imparfait du préservatif

Un skieur alpin : le boulanger aussi

Considéré : tellement con, qu’il n’en revient pas lui-même

Terre des hommes : parce qu’il est impossible de faire taire des femmes

Le crayon à papier : donc il coule

Chapitre : matou rigolo

Serviette : cerf vietnamien

Amsterdam : la femme du hamster

Népalais : beau bébé

Gabon : mec vraiment sympa

Mon amiral : mon copain rouspète

La maîtresse d’école : l’institutrice prend l’avion

Les ciseaux à bois : les chiens aussi

Les tôles ondulées : les vaches aussi

Libyen : bon en lecture

La camisole : la drogue rend solitaire

Le gospel : l’enfant a un coup de soleil

Aventurier : maintenant tu ne ris plus

Un parrain : chacun son tour

Un enfoiré : une année de perdu

Le Massif Central : le gros au milieu

La Bosnie : c’est quand ta patronne ne veut pas avouer ses torts

Chauffeur de corbillard : pilote décès

Se faire à l’idée : faire l’amour avec Johnny

Bonduelle : combat intéressant

N’importe quoi : personne de petite taille dont on ne sait pas ce qu’il a dans les mains

Un ingrat : un petit gros

Consentant : moule pas fraîche

Entrer dans l’arène : action permettant d’assurer la descendance du royaume

Cramponner : douleurs nasale

Gévaudan : ce que l’on dit à mamie quand on a enfin retrouvé son dentier

Jennifer : ni table à repasser

Sandra : la couverture pique

James Dean : le soir, comme tout le monde

Ingrid Betancourt : femme qui ne comprenait rien à l’école

Nathalie Baye : parce qu’elle est fatiguée

Patricia Kaas : rien

Leave a Reply