Les boulettes de Louis Sarkozy

mars 11, 2012 - 11:12 No Comments

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author



Louis Sarkozy, cherchant une nouvelle boulette (?) sous l’œil inquiet de son grand frère.

Les boulettes de Louis Sarkozy :

Jeudi après-midi, une jeune policière, en faction rue du Faubourg-Saint-Honoré, en face du palais présidentiel, a reçu à ses pieds une première bille jaune (l’un de ces fameux projectiles que les enfants peuvent avoir dans certaines armes factices), puis aussitôt après une tomate, lancée au même endroit. Une seconde bille jaune lui frappa la joue.
La policière est allée aussitôt à la rencontre des gendarmes en faction devant le palais, de l’autre côté de la rue. Ils lui indiquèrent le coupable potentiel : Louis Sarkozy, 15 ans, fils cadet du chef d’État « jouant » comme souvent avec deux amis.
La gardienne de la Paix a fait un rapport administratif mais sans porter plainte, n’étant pas blessée, n’est-ce pas.

Le président l’a rencontrée pour lui présenter ses plus plates excuses en évoquant «le geste malheureux d’un enfant». Elle va même avoir l’avantage de pouvoir être mutée dans un autre secteur, moins dangereux sans doute.

P. S. : ce n’est pas une raison pour venir à l’Élysée avec un kärcher (sauf à la rigueur pour nettoyer le trottoir), ni de proposer à votre ado de lancer des tomates et des boulettes à un policier de votre quartier en allant ensuite l’excuser au commissariat. Je vous certifie que les conséquences ne seraient pas les mêmes. Tout d’abord le policier ne serait pas muté mais votre ado pourrait, lui, être muté au mitard.

Il est clair que si quelqu’un envoie des tomates à un policier, il risque de recevoir des oranges en retour.

Autre conseil : en cette approche électorale, faites comme moi, ne parlez pas de ce « geste malheureux d’un enfant» (de seulement 15 ans).

8) note de Geeky : quel boulet avec ses boulettes :
Comment le petit Louis Sarkozy a-t-il pu introduire une tomate à la place des billes dans l’arme factice et tirer, malencontreusement sans doute, par trois fois en direction de la policière ? C’était peut-être en nettoyant son arme, ça s’est trouvé déjà !
Je connais un autre Louis qui autrefois s’amusait à trafiquer des serrures, les conséquences ont été tragiques pour lui, Louis…

Leave a Reply