Concours de bourrée auvergnate

juillet 18, 2011 - 5:50 No Comments

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author


À Angers, je suis tombé sur cette carte postale écornée et déchirée. Je l’ai payée moitié prix pour simplement partager et savourer avec vous son humour :

À PROPOS de L’ALCOOL chez les FEMMES :

Une étude publiée vendredi dernier 15/07/11 aux États-Unis et réalisée par des chercheurs de l’Université de San Diego révèle que le cerveau des jeunes filles est davantage affecté par l’abus d’alcool que celui des garçons. Les dommages concernent notamment l’attention et la mémoire. Ces effets néfastes dépassent largement le temps de la gueule de bois.

Les raisons de cette fragilité féminine seraient génétiques, développementales, le cerveau féminin ayant un à deux ans d’avance dans sa maturité (!). Elles seraient aussi liées à l’indice de masse graisseuse, plus important chez les femmes, à une différence de poids et à un métabolisme féminin plus lent.
(source AFP)

N. B. : De toutes les manières, que ce soit pour la femme ou pour l’homme, l’alcool est un fléau national. Notre société ne s’en occupe pas ou s’en occupe mal en ne prenant en compte que le côté répressif et curatif. Ne comptons pas sur les marchands d’alcool pour faire du préventif. Ils ont semble-t-il plus de poids politiquement que les cigarettiers…

Leave a Reply