Un Lion d’Or pour Matthieu Colombel au festival de Cannes

juillet 20, 2010 - 4:00 4 Comments

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author


Un Lion d’Or pour Matthieu Colombel au festival de Cannes (20-26 juin 2010)

Je vous recommande vivement les deux animations suivantes pour plusieurs raisons :

– elles ont la particularité d’être très originales dans la conception et la portée du message,

– elles ont été réalisées pour AIDES (association française de lutte contre le sida),

– elles méritent d’être diffusées au maximum (il est toutefois important de préciser qu’elles ne s’adressent pas aux enfants mais bien aux personnes en âge de procréer),

– elles ont toutes les deux été primées au 57ème festival de Cannes les 20-26 juin 2010 (The Cannes Lions International Advertising Festival) : un Lion d’Or pour chacune des animations réalisées par TBWA Paris,

– mais aussi, il faut bien le dire, parce que Matthieu Colombel est tout simplement mon fils.
(Il est Motion Director chez TBWA\365, et professeur de Motion Design à e-artsup, école supérieure de création numérique.)

J’en suis fier et c’est normal. Il mérite bien sûr d’être félicité avec toute l’équipe qui l’aide et qu’il aide ?

En effet, il partage cette récompense avec toutes les personnes qui ont participé à cette création si originale, si percutante et qui fait mouche.

Mais laissons Matthieu Colombel présenter ces deux prix du festival de Cannes :

« Un lion pour le film viral AIDES, un bijou de poésie (avec près de 5 millions de vues sur youtube) réalisé par TBWA\PARIS et le travail exceptionnel d’Ingrid Varetz (Copywriter/ Artistic Director sur le sujet zizi)

… et un autre lion d’or pour la zizi banner de AIDES, bannière intéractive réalisée par TBWA\365, véritable travail de groupe avec le génie et l’oeil de Philippe Simonet et Nathalie Huni pour nous guider. Vincent Ben Abdellah et Thomas Lecomte en lead anim et illu.
C’est sur ce dernier sujet que je suis intervenu en temps que Motion Director. Je n’ai absolument pas touché au film viral. »
(Matthieu Colombel)


8) Note de Geeky : Pour tester la bannière interactive c’est par ici :

http://www.notsobadforfrenchy.com/aides/zizibanner/demo/

Et la tester c’est l’adopter. Sincèrement, cliquez sur le lien ci-dessus. Vous n’allez pas être déçu du voyage puisque vous allez pouvoir diriger l’animation à votre guise !!! Je vous imagine déjà en train de recommencer plusieurs fois…. comme moi.

Commentaire d’UbR :

Le choix ne s’est pas porté sur une démarche policée comme souvent pour ce genre de sujet. Il fallait tout de même oser partir d’un gaffiti obscène que tout le monde peut voir « fleurir » dans les toilettes publiques. On ne peut pas rester indifférent.
Si. après avoir vu ces petites animations, la vue de ce genre de graffiti sur un mur vous rappelle qu’il est important de se protéger des maladies sexuellement transmissibles, le but aura été atteint, sans nul doute l’un des objectifs d’une publicité dite « virale ». C’est pourquoi je trouve ces animations particulièrement intéressantes d’un point de vue psycho-social.
Il y aurait beaucoup de choses à dire et à discuter. J’ai même entendu des gens dire : « finalement, c’est mignon » Ces réactions montrent que l’équipe a su capter les esprits et viser juste au niveau du message. Je ne suis pas le seul à le penser puisque cette équipe vient d’être récompensée pour ce travail.

Je connais au moins deux personnes qui, mieux que moi, savent faire une bonne analyse :

-« Je n’ai pas boudé mon plaisir en visionnant ce petit film : il est simple mais percutant, plein d’humour et courageux car il franchit certaines barrières puritaines sans vulgarité. Mettre en scène un zizi en quête d’un vagin accueillant, il fallait oser tout de même ! Mais peut-on parler du sida sans parler de sexe?
L’idée d’utiliser les graffitis plus ou moins obcènes des toilettes publiques est géniale car c’est un des modes d’expression des jeunes générations. Ce clip ne se trompe pas de public ! Moi je lui mets 20/20. »
(Annie, pharmacienne)

- « Ce film est un bijou d’humour et de performance. L’humour oui, vous savez comme «ça fonctionne», mais la performance graphique et viusuelle moins. C’est le mélange des genres, film tradi avec incrustation d’une animation dans le style «Qui veut la peau de Roger Rabbit» mais en se servant d’éléments graphiques simplissimes, nous sommes au croisement de la réalité augmentée et du film d’animation le plus classique. L’équipe de Matthieu Colombel à TBWA a su trouver le style, le rythme et une narration qui suffisent à faire de ce film un petit bijou de communication qui rompt avec les poncifs habituels, la victimisation, la culpabilisation pour se recentrer sur l’essentiel, le désir et la liberté d’aimer. » Peter Gabor, directeur d’e-artsup (retrouvez cet article et les commentaires associés en cliquant sur le lien suivant :

http://paris.blog.lemonde.fr/2010/06/24/un-lion-dor-a-cannes-pour-matthieu-colombel-un-honneur-pour-e-artsup-et-tbwa365/

Et, vous aussi, réagissez, n’hésitez pas à mettre un commentaire !

4 Responses to “Un Lion d’Or pour Matthieu Colombel au festival de Cannes”

  1. kornikanNo Gravatar Says:

    Merci papa chéri :)

  2. UbRNo Gravatar Says:

    @Kornikan : normal mon fils chéri. Comme on dit : « si tu n’existais pas, il faudrait t’inventer ! » Et il se trouve que je t’ai inventé… pas tout seul, c’est vrai ! ;)

  3. google talk downloadNo Gravatar Says:

    Everything has improved extremely grateful to you for the sper working in the whole program ..

  4. google earth proNo Gravatar Says:

    Someone I work with visits your blog frequently and recommended it to me to read too. The writing style is great and the content is top-notch. Thanks for the insight you provide the readers!

Leave a Reply