Pensée de Marcel n°457

avril 29, 2010 - 11:00 1 Comment

This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  To change this standard text, you have to enter some information about your self in the Dashboard -> Users -> Your Profile box. Read more from this author


Il est clair que l’impératif passé est en réalité un impératif futur antérieur exprimé dans le temps présent puisqu’il correspond à un ordre donné pour un temps futur lui-même antérieur à un autre, qui plus est présenté présentement.

Exemple : « aie compris quand je t’expliquerai ! » = littéralement : je te donne maintenant (présent) l’ordre de comprendre plus tard (futur antérieur) et je t’expliquerai ensuite (futur… postérieur)
(29/04/10)

(pensée simple du grammairien)

One Response to “Pensée de Marcel n°457”

  1. symoneauxNo Gravatar Says:

    il est clair que notre grammaire et notre orthographe sont difficiles voire parfois absurdes; de nombreux grands hommes notamment des écrivains (qui les maniaient pourtant fort bien) les maudire:
    « Notre orthographe est un recueil impérieux et impératif d’une quantité d’erreurs d’éthymologie artificiellement fixées par des décisions inexplicables »PAUL VALERY
    « Grammaire: Système de pièges délibérement préparés pour faire trébucher l’autodidacte, tout au long du chemin sur lequel il progresse vers la distinction »AMBROSE BIERCE
    « Je tiens pour un malheur public qu’il y ait des grammaires françaises »ANATOLE FRANCE
    « L’orthographe est plus qu’une mauvaise habitude, c’est une vanité »RAYMOND QUENEAU
    « Je mettrai l’orthographe même sous la main du bourreau »THEOPHILE GAUTIER
    « L’orthographe ne fait pas les génie »STENDAL

Leave a Reply