Archive for novembre, 2010

Taxe de séjour à Perros-Guirec

novembre 20, 2010 - 2:00 No Comments

Vu à Perros-Guirec. Il ne faut peut-être pas demander la lune (elle est juste en face sur la photo et je n’ai pas fait exprès), mais j’aimerais savoir si, non content de payer une taxe, on vous propose en plus ici de séjourner dans une pièce avec verrou à la porte et barreaux aux fenêtres :

Pour une association « espace non pollueur »

novembre 16, 2010 - 8:30 No Comments

Je rêve de voir fleurir ce genre de panneau partout en France et ailleurs et même qu’une association se crée pour faire en sorte qu’on affiche ces « espaces non pollueurs ». Qui veut créer cette association avec moi ? …

Je dois reconnaître avoir eu un moment d’hésitation avant de concevoir et de poser cet écriteau sur ma boîte aux lettres à l’entrée de mon jardin. La peur de passer pour un farfelu peut-être un peu. C’est stupide. C’est vrai que les protecteurs de la nature comptent parmi eux de doux rêveurs, des illuminés, des utopistes, des bobos, des barjos, etc. mais aussi de plus en plus de personnes avec la tête bien vissée sur les épaules, bien au fait de ce qui se vit. Je pense et j’espère en faire partie.
Heureusement, la conscience collective commence à se réveiller par rapport au souci de protection de la nature. Si les fumeurs laissent maintenant le droit aux non-fumeurs de respirer un air pur, Dame Nature a aussi le droit d’avoir ses espaces protégés. Il est sein, je pense, de concrétiser tout simplement l’élan de protection de la vie, de mettre en place aussi une stratégie de lutte contre la propagande de ces industriels qui cherchent encore et toujours à formater notre esprit en nous laissant croire qu’en achetant leurs produits nous en tirerons profit alors que ce profit n’est que pour leur pomme. Il suffit d’observer par exemple la bataille du groupe Monsanto avec son « Roundup » à la mords-moi le nœud pour mesurer l’ampleur du danger… Ces industriels nous abreuvent de publicités en prônant les valeurs de la chimie sans se soucier de l’équilibre écologique et au risque d’aller jusqu’au mensonge, faisons une autre publicité pour afficher visuellement les valeurs d’équilibre de la nature. Soyons d’une certaine manière des « Robin….. des bois »…
Face au désastre écologique, certains ne pensent qu’au comportement d’agriculteurs peu scrupuleux. Mais que dire de tous ces emmanchés de jardiniers du dimanche qui traquent la moindre plante dite sauvage à grandes louchées de désherbants et autres produits chimiques, sans souci de surdosage, histoire d’avoir un potager aseptisé et une pelouse immaculée d’un vert uniforme pour épater la galerie. Ils sont encore bien sûr les premiers à critiquer un espace de verdure qui ne serait « nickel propre ». Mais je présage qu’ils n’en ont encore que pour quelques années avant d’être à leur tour considérés comme marginaux. Un jardin « nickel propre » entretenu à coups de produits chimiques n’aura plus l’effet escompté.
Mais oui, il faut bien se dire qu’en réalité le nickel n’est pas propre et même dangereux pour la santé.

L’effet d’Effel

novembre 6, 2010 - 3:31 No Comments


(photo : Clément Colombel avec « son fameux » IPhone 4) ;)

La plus grande dame de France est belle, n’est-ce pas, surtout quand elle se pare de son habit de lumière la nuit. Mais savez-vous que la Tour Effel est le monument payant le plus visité au monde (autour de 7 millions par an).

C’est aussi le premier monument photographié sur Flickr, célèbre plate-forme de photos sur Internet.

Savez-vous aussi que des sondages situe la Tour Effel en première place parmi les monuments les plus connus au monde devant la statue de La Liberté dans Paris, la « ville lumière » (les londoniens l’ont en effet baptisée « City of Lights ») considérée comme l’une des plus belles villes au monde dans le pays qui accueille le plus de touristes étrangers au monde (autour de 80 millions par an).

Savez-vous enfin que c’est Gustave Effel, encore lui, qui a fait l’ossature de la statue de La Liberté à la demande du scupteur alsacien Frédéric Auguste Bartholdi.

Si je vous dis que j’ai vécu étudiant tout près de cette Tour Effel au 30, rue Georges Mandel, puis place de Mexico, vous comprendrez pourquoi je la glisse dans ces pages. Vous l’avez déjà vue des milliers de fois peut-être. Regardez-là toujours comme si c’était la première fois. On ne se lasse pas de cette merveille architecturale (… pour qui veut bien garder le regard émerveillé de l’enfant…)

Chacun son trip

novembre 1, 2010 - 1:15 No Comments

Il est complètement shooté celui-là :