Archive for the ‘« Scoop toujours ! »’ Category

Droit de passage côtier à Saint-Briac-sur-Mer : c’est gagné !

mars 3, 2019 - 1:37 No Comments

20190303-185924.jpg
(Photo : ouest-france.fr)

Vous allez voir à quel point la tête dure des bretons rend service à tout le monde.

Servitude de passage obligatoire le long des côtes (loi de 1976)

La loi du 31 décembre 1976 stipule que les propriétés côtières doivent laisser une servitude de passage de trois mètres de large le long des côtes. Une loi qui devrait s’appliquer logiquement à tout le monde !
En vous promenant en bord de mer, vous pouvez pourtant vous heurter à une impossibilité de passage, soit par un panneau « propriété privée », soit par une barrière ou carrément un mur, les propriétaires du coin outrepassant leur droit en toute impunité.
Ce serait amusant de faire la carte de servitude côtière française mais nous n’aurions pas beaucoup de surprises, je crois…

Qu’en est-il sur le littoral breton ?

Aïe, aïe, aïe c’est difficile d’outrepasser ce droit en Bretagne car, c’est connu comme le loup blanc, le breton, avec son caractère de cochon, se regroupe et ne désarme pas. Il ne lâche rien même s’il faut du temps pour régler un problème.

Voici le dernier exemple :

Il aura fallu 37 ans de bataille judiciaire pour obtenir gain de cause mais c’est gagné à Saint-Briac-sur-Mer depuis jeudi dernier 28/02/2019 grâce notamment à la ténacité des Amis de Chemins de Ronde (ACR 35) mais aussi au suivi du dossier par le préfet et les services de l’État.

Peu importe si les propriétaires du coin sont de la lignée des Forbes (*) dont sont issus John Kerry, né John Forbes Kerry (ancien secrétaire d’État américain) et Brice Lalonde, né Brice Forbes (ancien maire de cette commune de Briac-sur-Mer et ancien ministre de l’Environnement).
Ils ont une propriété sur ce sentier appelée « Les Essarts » mais vont devoir malgré tout se plier à la loi comme tout le monde malgré des arguments avancés de sécurité ou… de lutte contre les nuisances (!) comme vous pouvez le constater dans le document joint.
Pas de doute, il y a des gens qui ne manquent pas d’air sur ce littoral ! C’est le moment de le dire…
Du coup, moi aussi je pense que je devrais empêcher les gens de passer dans la rue en face de chez moi, ça fait du bruit, surtout la nuit.

L’une des personnes a cette expression pleine de bon sens dans le document joint :
« Plus qu’un principe, c’est une question de morale ».

Conclusion :

Ce n’est pas un scoop de dire que le breton a la tête dure, qu’il ne lâche rien et peut avoir une réaction solidaire désarmante. C’est tout ce que vous pouvez lire derrière l’expression « fier d’être breton ».


Pour voir la vidéo, cliquer ci-dessous :

Servitude de passage côtier à Saint-Briac-sur-Mer

(*) petites précisions sur l’origine de ces Forbes : c’est une lignée américaine d’origine écossaise ayant fait fortune dans les chemins de fer mais n’ayant rien à voir avec l’autre famille Forbes à l’origine du magazine économique américain.
John Kerry est un Forbes du côté maternel, son grand-père, James Grant Forbes ayant fait fortune à partir du commerce avec la Chine (opium, etc.).

Brice Lalonde est aussi un Forbes à partir de la lignée maternelle. Son père Alain-Gauthier Lévy est devenu Lalonde après la guerre du fait du changement de nom de son propre père d’origine juive alsacienne.

Gilet jaune vs bonnet rouge

janvier 4, 2019 - 7:37 No Comments

Ce n’est pas un scoop : ça fait belle lurette qu’il y a des bonnets rouges et des gilets jaunes :

20190104-193557.jpg

Atlantique à la rame et avec Parkinson !

février 19, 2018 - 12:17 No Comments

20180219-001301.jpg
(Photo : actu.fr)
Vous ne saviez peut-être pas que deux grands sportifs viennent de traverser l’Atlantique à la rame en 52 jours (Philippe Berquin et Gilles Ponthieux).

Mais vous saviez sans doute encore moins qu’ils ont respectivement 58 et 60 ans (ce sont les premiers qui réalisent cet exploit à cet âge) et d’autre part l’un deux (Gilles Ponthieux) est atteint de la maladie de Parkinson.

Ils sont partis le 14 décembre dernier des Îles Canaries pour atteindre la Martinique le 05 février.
« Ensemble, avec cette traversée de l’Atlantique, nous voulions prouver que relever des défis est toujours possible, et à tout âge. »

Alors bravo, c’est magnifique !

20180219-001037.jpg
(Photo : bateaux.com)

Cyclone Hyacinthe (15-28/01/1980) : record mondial de pluie

septembre 10, 2017 - 12:13 No Comments

La catastrophe provoquée par l’ouragan Irma sur les îles et la côte Sud-Est de l’Amérique du Nord me ramène à ce que j’ai pu vivre à l’île de La Réunion en janvier 1980.
Ce n’était pas tant la force du vent qui était impressionnante, j’avais connu pire à ce niveau mais l’importance des pluies sur une durée aussi longue (record mondial toujours d’actualité). La particularité vient surtout du fait que le cyclone Hyacinthe s’est amusé à faire des allers-retours sur La Réunion. De mémoire d’homme, personne n’avait connu une telle chose.
J’étais les pieds dans l’eau (c’est le moment de le dire) à l’abri dans un bâtiment en dur à la Saline sans coupure d’électricité, le congélateur rempli. Les voitures sur le parking réservé à la clientèle du restaurant à côté flottaient par contre dans l’eau et je regardais le balai des hélicoptères ravitaillant les hauts de l’île complètement isolés du fait de l’état apocalyptique des réseaux routiers. J’étais éducateur-chef dans un centre pour caractériels et cas sociaux à Hell-Bourg dans le cirque de Salazie. Je n’ai pu y retourner que lorsque l’accès a pu être rétabli. La « mare à poule d’eau », un grand étang près d’Hell-Bourg, avait débordé et subi une brèche, l’eau emportant tout sur son passage, c’est-à-dire les cases et même les collines entières (il faut savoir que la terre est volcanique et donc particulièrement friable).
La Réunion en garde toujours évidemment les stigmates et tous ceux qui ont connu Hyacinthe savent d’autant plus comment se forment les ravines. Il a donc fallu remanier les cartes détaillant le relief.
Au milieu de ce chaos, je ne pouvais pas donner une idée de l’ampleur de la catastrophe avec mon seul petit appareil-photo. Il m’aurait fallu au-moins un grand angle ou mieux une caméra pour montrer les chemins de boue. On nous disait que la ravine creusée par l’eau venant de « la mare à poule d’eau » pouvait atteindre 100 mètres de large dans les hauts pour s’élargir à 400 mètres avant de se jeter dans l’océan. Alors pour donner une idée, j’ai tout de même pris en photo un filao (arbre tropical pouvant atteindre 35 mètres de haut mais celui-ci ne devait faire que 15 m) tombé bien droit au fond de la ravine avec… la découpe de la route à son sommet ! Il faut que je retrouve cette photo pour la montrer.

J’avais l’avantage de pouvoir suivre la météo à la télé. Tous ceux qui comme moi ont entendu le présentateur expliquer pourquoi il n’y avait plus de courant dans la vallée de Takamaka, en gardent un profond souvenir : il a tout simplement dit qu’il y avait des poteaux électriques de 19 mètres dans cette cuvette qu’on… ne voyait plus, l’eau étant sans doute montée à au-moins 20 mètres.
Vous comprenez pourquoi l’île de La Réunion détient des records mondiaux de pluviométrie dont depuis Hyacinthe le record pour les périodes de 10 et 15 jours sachant que les mesures ne se comptent plus en millimètres mais en mètres (plus de 6 mètres en 15 jours, vous imaginez en plus le cumul quand cette quantité dévale les pentes abruptes de la Réunion qui est finalement un pic dans l’océan.

Rapport fraude/Viagra/grosse cylindrée

juin 11, 2017 - 3:02 No Comments

Quelle idée, me direz-vous, de chercher un rapport entre la tendance à la fraude, l’utilisation de produits érectiles et l’achat d’une grosse voiture ?

Certains y voyant un rapport direct mais de manière empirique, je me suis engagé dans ce dossier à objectiver le point de vue avec sérieux et méthode pour tirer les choses au clair en me servant de la répartition géographique sur le territoire français.

En effet :

Vous ne saviez peut-être pas que plus on descend vers le Sud-Est de la France plus le taux de fraude fiscale est élevé :

20170611-093716.jpg
(Source : Stéphane GROSS – les investigations judiciaires en matière de délinquance économique et financière 2009 – Université de Strasbourg)

On y lit que :
« L’ensemble des régions françaises seraient concernées par des opérations ou tout du moins des tentatives de « légalisation d’argent sale », avec toutefois une plus forte concentration sur les régions du Sud de la France, l’Ile de France et Rhône Alpes. Une corrélation pourrait être établie avec le fait que ces régions font également partie, à l’origine, des régions les plus criminogènes en France. »

Mais vous saviez sans doute encore moins qu’il existe une certaine corrélation avec le nombre de produits érectiles vendus dans ces secteurs :

20170611-094428.jpg

Mais vous saviez sans doute encore encore moins que c’est dans ces mêmes secteurs que la vente de grosses voitures est la plus importante. Pour ce qui concerne Paris, c’est logique car le mieux est d’avoir un 4×4 pour monter plus facilement sur les trottoirs (sic).

20170611-124517.jpg
(source : francebleue.fr)

ANALYSE :

La raison ? Tout est une question de bourses.
De là dire que l’utilisateur du Viagra est un fraudeur il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas.
L’extrême Sud-Est a aussi le taux d’ensoleillement le plus élevé ce qui doit faire chauffer les bourses.
C’est aussi l’endroit où il y a le plus de piscines privées et il faut bien trouver l’argent pour les installer et les entretenir pour … dégonfler et refroidir les bourses.
Pas de doute : tout est une question de bourses.

CONCLUSION de l’ÉTUDE :

Un escroc aux gonades dégonflées roule de préférence en grosse bagnole dans la région parisienne ou dans le Sud-Est de la France.

C’est d’une logique mathématique implacable car la relation antisymétrique nous fait dire que si A=B et B=C alors A=C.
Partant du principe par exemple que A = escroc ou Viagra ou grosse bagnole
B = escroc ou Viagra ou grosse bagnole
C = escroc ou Viagra ou grosse bagnole
la formule s’applique toujours.

Qui sera président ? Le voyant Marcel vous le dit

avril 20, 2017 - 2:16 No Comments

20170420-142241.jpg

RÉVÉLATIONS EXCLUSIVES du Professeur MARCEL, GRAND VOYANT MARABOUT SORCIER MÉDIUM au talent reconnu et apprécié.
Cadeau gratuit, oui gratuit (vous avez bien lu) exclusivement pour les lecteurs de la gazette d’Hubert.

Vous ne saviez peut-être pas que le Grand Professeur Marcel a des talents de VOYANT MARABOUT SORCIER MÉDIUM
Mais vous saviez sans doute encore moins qu’il a la faculté de vous révéler la première lettre du nom du futur Président de la République Française :
c’est…
c’est…
c’est la lettre….. N
(En commençant par la fin du nom, précisons-le)

Mais vous saviez sans doute encore encore moins qu’il est même capable de vous donner présentement la lettre qui suit précédemment la lettre N :

c’est…
c’est…
c’est la lettre….. O

(Enfin il me dit qu’il croise les doigts en espérant qu’il ne se trompe pas pour cette lettre)

Mais il ne veut pas en dire plus pour préserver le suspens.

Le Professeur Marcel, GRAND VOYANT MARABOUT SORCIER MÉDIUM, étant de bonne fois et sûr de ses talents de voyance, n’envoyez votre chèque (ou mieux du liquide de préférence) d’une somme établie selon votre convenance qu’après les élections.

(Mais si vous n’envoyez rien, alors que de toute évidence il ne va pas se tromper, un grand malheur tombera sur vous, hé hé, hé !).

Votez pour le « Molière » de la politique française

avril 15, 2017 - 2:32 No Comments

On voudrait voter pour des acteurs(trices) en politique mais la plupart sont en fait des comédiens(iennes).

Et quand une société vote pour l’art de jouer la comédie en politique, le résultat peut être dramatique.

Notre société contemporaine se base beaucoup sur le meilleur show discursif mais aussi visuel pour faire son choix politique. Nous assistons encore et toujours à un véritable matraquage audio-visuel, une forme de « comedia del arte », si bien que nous pourrions décerner un « Molière » de la politique française. Pour qui cette fois ? À vous de voter.

ATTENTION :
1- comment préserver le secret de votre vote ?
Ne votez que sur ce site en inscrivant seulement le nom de votre choix en commentaire et non sur Facebook => ainsi votre choix ne pourra être visible car bloqué par la contrôle de modération du site lui-même.

2- intéressez-vous seulement à l’art théâtral des prétendants à la Présidence de la République =>
Ne votez ici que pour celui ou celle qui mérite selon vous le « Molière » de la politique française indépendamment de votre inclinaison politique car celle-ci :

-> n’intéresse aucunement ce site qui se veut apolitique,
-> doit rester dans le secret des urnes.

Résultat du vote du « Molière » de la politique française :
Après le deuxième tour de l’élection présidentielle (pour bien préserver le caractère apolitique de la démarche).

N. B. : j’espère que la société qui décerne les vrais « Molière » m’autorise l’utilisation humoristique du nom sinon il faudra changer d’appellation… mais laquelle ?

Quand on confond culture et ordure

février 19, 2017 - 11:27 No Comments

Très bonnes réaction et analyse de Gwénaëlle, une bretonne ça va sans dire, professeur(e) (*) de français installée à Paris, qui a eu, le 31 janvier dernier, la malencontreuse idée d’acheter un livre de portraits avant de le déposer devant une librairie de Barbès (**) dans le but de « mettre de la poésie dans la vie« .

Elle fait régulièrement ce geste appelé « bookcrossing » qui consiste à laisser un livre dans la rue à la disposition des passants.

Une démarche de partage bien connu (en tous les cas en Bretagne) mais peut-être moins à Paris, du moins de la police municipale.

En effet des policiers de la brigade anti-incivilité (***), qui n’étaient pas loin, n’ont pas trouvé mieux que de lui coller 68 € d’amande pour « dépôt illégal. »
Malgré ce « geste citoyen » , il faut croire que l’explication de la démarche à ces sbires, droits dans leurs rangers, n’était pas suffisante puisque c’est la ville de Paris qui s’est confondue en excuse en disant : « c’est une erreur. »
Ben voyons !

J’imagine l’un des policiers s’exclamant : « ah bon, c’est ça un livre ? C’est vrai qu’on m’en avait déjà parlé mais je ne me souvenais plus. »
Gwénaëlle n’a pas été surprise de la réaction des policiers, regrettant sans doute de ne pas avoir l’occasion de contester la contravention.
« On confond culture, ordure » … « Il y a encore des gens debout, des gens qui ont envie de mettre de la poésie dans la vie sans forcément qu’il y ait un cadre légal ou administratif. » dit-elle, en gardant malgré tout le sourire.

Comment réagir avec civilité ?

Semez des livres (neufs ou au-moins en bon état évidemment) un peu partout dans Paris. Cette ville des lumières et de culture appréciera votre démarche.

Vous pouvez aussi envoyer un bouquin au commissariat de quartier au :
79-81 rue de Clignancourt 75018 Paris
Ce serait amusant de comptabiliser le nombre en m’informant au passage…

Espérons que la police municipale se chargera de la démarche citoyenne pour créer un espace de partage suivant l’adage :

la lecture adoucit les mœurs…
…aussi.

Les boîtes aux lettres, c’est utile, les boîtes à lire aussi :

20170219-115550.jpg
(photo : scoop.it)

(*) comment faut-il donc orthographier ce mot. J’avoue ne plus trop savoir depuis que la guerre des sexes a envahi le monde linguistique. Peut-être y a-t-il un livre qui en parle mais je ne vais pas demander à la Police Municipale du 18e.
D’ailleurs, si j’ai quelques soucis à partir de la publication de ce billet, connaîtriez-vous un bon avocat ou une bonne avocate, un bon maître ou une bonne maîtresse ?

(**) aucune explication à ce jour sur le fait qu’elle ait quitté le quartier Montparnasse.

(***) 2000 agents de la brigade anti-incivilité crée en 2016 par la ville de Paris patrouillent la capitale pour lutter contre tout forme d’incivilité : jets de cigarettes, déjections canines, dépôts illégaux d’ordures (peaux de bananes, conjoint irascible, livres neufs mis à la disposition d’un passant intéressé, etc.).

Pas de quartier dans tous les quartiers !

Une question tout de même : comment s’est passé le recrutement de ces agents ? Je me le demande, pas vous ?

Quel point commun entre Star Wars et Star Treck ? La moquette

février 16, 2017 - 2:00 No Comments

Après avoir regardé l’intégral des Star Wars suivi du film Star Treck, je constate un point commun : la moquette :
Dans la saga Star Wars, ils ont dû en couper des kilomètres pour certains costumes : par exemple pour habiller les Jedi :

20170216-135415.jpg
(source : fr.starwars.wikia.com)

et autres personnages de la dynastie des bizarroïdes :

20170216-135714.jpg
(source : starwars.wikia.com)

Et la moquette dans Star Treck, me direz-vous ? Ils l’ont carrément fumée.

Conclusion : le prix du « scénario le mieux concocté avec joint » est accordé à :

Star Treck !

Extraction de sable en baie de Lannion (suite et fin)

février 6, 2017 - 12:08 No Comments

À propos du litige sur le droit d’extraction de sable en baie de Lannion, Ségolène Royal, ministre de l’environnement, a déclaré ce midi 05/02/2017 dans l’émission « Dimanche en politique » sur France 3 :

- « L’extraction de sable est arrêtée et il n’y aura pas de nouvel arrêté préfectoral (…) L’arrêté préfectoral n’était valable qu’un an jusqu’en décembre 2016, et sur mon instruction le préfet n’a pas repris cet arrêté. (…) Donc pour l’instant, l’extraction est annulée et il n’y aura pas de nouvel arrêté. (…) En plus, la réglementation n’a pas été appliquée, notamment l’évaluation des dégâts environnementaux sur la baie de Lannion. Alors qu’il existe des carrières à terre mais qui coûtaient un peu plus cher à l’entreprise pour aller chercher l’équivalent des sables coquilliers. (…) Aujourd’hui la nouvelle révolution c’est la révolution de la croissance bleue et pour ça, on doit protéger notre espace maritime, le valoriser. »

Fermez le ban.

Certains auraient pu « souffler » à ces marchands de sable : « ici, c’est la Bretagne ! »

Cette extraction avait commencé en catimini début septembre dernier ce qui avait provoqué la colère de beaucoup de personnes.

Astérix et péril

En tous les cas,
À partir de là,
Les locaux
N’allaient pas lâcher le morceaux
Belle leçon,
On ne la fait pas aux bretons !
Les descendants d’Astérix
Affrontent les risques.

Restons cependant vigilants car que décidera le prochain ministre de l’environnement ?