Archive for the ‘Les coups de cœur’ Category

Comme une bouteille à la mer. Urgence migrants

avril 25, 2016 - 11:00 No Comments

Parce que ce sujet ne peut laisser indifférent, un Appel au rassemblement en soutien aux migrants à été organisé le dimanche 20 mars 2016, sur la plage de Beg Léguer près de Lannion (Côtes d’Armor-France)

Des citoyens et des membres de collectifs de soutien aux migrants ont participé à cette image symbolique de corps allongés sur la plage, écrivant le mot « Fraternité..? » .

Depuis le début 2015 (*), plus d’un 1 110 000 migrants ont traversé, la méditerranée pour rejoindre l’Europe, plus de 4000 personnes sont mortes noyées. En France, au premier semestre 2015, les demandeurs d’asile représentaient 0,04 % de la population française. Depuis, chaque jour encore, des hommes, des femmes et des enfants meurent, avant d’avoir pu trouver refuge en Europe. Les rescapés se retrouvent, en majorité, entassés dans des camps insalubres.

…Et eux, ne sont-ils pas en état d’urgence ?

Il est encore temps d’agir…
Impliquons-nous !
Interpellons nos élus et nos gouvernements.
Rejoignons ou créons des collectifs de soutien aux migrants à travers l’Europe et la France.
Répartissons les efforts, pour assumer notre devoir de solidarité.
Continuons d’honorer les valeurs de « Liberté, Egalité, Fraternité » !

NOTRE ISSUE EST LA SOLIDARITÉ

(*) Selon les chiffres publiés le 30 novembre par le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR)

Merci Chimair pour avoir posté cette vidéo sur Youtube et pour avoir, au même titre que chaque citoyen présent sur cette plage, participé à la réalisation de ce clip. (avec l’ensemble des signatures des participants dans le cadre de la législation de l’utilisation de drone)
Catégorie : Films et animations
Licence : Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée)

Et à propos de plage :

Dans son dernier numéro, Courrier international a demandé à des collégiens de la banlieue parisienne de sélectionner des dessins du monde entier. Celui de Kroll a particulièrement retenu mon attention… :
20160425-225925.jpg

2016 : message subliminal

janvier 6, 2016 - 9:57 No Comments

Espérons que 2016 brillera et reflètera un message subliminal positif dans n’importe quelle langue et partout dans le monde.

Hopefully 2016 will shine and reflect a positive subliminal message in any language, anywhere in the world.

20160106-095708.jpg

« Le jour où je me suis aimé pour de vrai »

décembre 25, 2015 - 8:10 No Comments

20151225-201035.jpg
(photo : fr.wikipédia.org)

Charlie Chaplin est mort il y a exactement 38 ans aujourd’hui, le 25 décembre 1977. Passé de la grande pauvreté à la gloire tout en essuyant des critiques sur ses opinions et sur sa vie privée, il a fini par s’expatrier en Suisse. À partir de là, nous comprenons mieux pourquoi des fans lui attribuent cette leçon de vie, bien que certaines personnes disent que c’est un poème de Kim Mc Millen publié par sa fille Allison en 2001 :

As I began to love myself for real

As I began to love myself I understood that at any circumstance, I am in the right place at the right time, and everything happens at the exactly right moment.
So I could be calm.
Today I call it « SELF-ESTEEM ».

As I began to love myself I found that anguish and emotional sufferin are only warning signs that I was living against my own truth.
Today, I know, this is « AUTHENTICITY ».

As I began to love myself I stopped craving for a different life, and I could see that everything that surrounded me was inviting me to grow.
Today I call it « MATURITY ».

As I began to love myself I understood how much it can offend somebody
As I try to force my desires on this person, even though I knew the time was not right and the person was not ready for it, and even though this person was me.
Today I call it « RESPECT ».

As I began to love myself I quit stealing my own time, and I stopped designing huge projects for the future.
Today, I only do what brings me joy and happiness, things I love to do and that make my heart cheer, and I do them in my own way and in my own rhythm.
Today I call it « SIMPLICITY ».

As I began to love myself I freed myself of anything that is no good for
my health-food, people, things, situations, and everything the drew me down and away from myself.
At first I called this attitude a healthy egoism.
Today I know it is « LOVE OF ONESELF ».

As I began to love myself I quit trying to always be right, and ever since I was wrong less of the time.
Today I discovered that is « MODESTY ».

As I began to love myself I refused to go on living in the past and worry about the future.
Now, I only live for the moment, where everything is happening.
Today I live each day, day by day, and I call it « FULFILLMENT ».

As I began to love myself I recognized that my mind can disturb me and it can make me sick.
But as I connected it to my heart, my mind became a valuable ally.
Today I call this connection « WISDOM OF THE HEART ».

We no longer need to fear arguments, confrontations or any kind of problems with ourselves or others.
Even stars collide, and out of their crashing new worlds are born.

Traduction française :

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment.
Et alors, j’ai pu me relaxer.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’ESTIME DE SOI.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’AUTHENTICITÉ.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma croissance personnelle.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la MATURITÉ.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à percevoir l’abus dans le fait de forcer une situation ou une personne, dans le seul but d’obtenir ce que je veux, sachant très bien que ni la personne ni moi-même ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… le RESPECT.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire, personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… l’AMOUR PROPRE.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
et j’ai arrêté de faire de grands plans,
j’ai abandonné les mégaprojets du futur.
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime quand cela me plait et à mon rythme.
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la SIMPLICITÉ.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison, et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
Aujourd’hui, j’ai découvert … l’HUMILITÉ.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
Et cela s’appelle… la PLÉNITUDE.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
Mais si je la mets au service de mon cœur, elle devient une alliée très précieuse !
Tout ceci, c’est… le SAVOIR VIVRE.

Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter.

Du chaos naissent les étoiles.

Se réapproprier le « bleu-blanc-rouge »

novembre 30, 2015 - 12:34 No Comments

20151130-123412.jpg
(Photo : slate.fr)

Peu de personnes ont osé mettre un drapeau bleu-blanc-rouge à sa fenêtre vendredi dernier. On peut supposer que l’une des raisons vient du fait que les gens sont amenés à penser qu’il donne une orientation politique, nationaliste.
Or, n’oublions pas que ce drapeau, plus que le symbole d’une seule nation est le fer de lance de la défense des droits de l’Homme, de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité pour l’Humanité toute entière. Il n’appartient à aucun parti politique mais à tous ceux qui veulent défendre cette idée. Il est temps que chacun se le réapproprier.

20151208-215036.jpg
photo : © Stephane-Mahe / Reuters – Marche Republicaine in the streets of Paris on January 11, 2015
(L’une des photos du Time Magazine qui vient de publier son Top 100 Photos of 2015.)

L’humour de John Oliver face aux terroristes

novembre 21, 2015 - 9:50 No Comments

Dimanche dernier 15/11/2015, John Oliver, humoriste britannique, a rendu un hommage appuyé et hilarant à la France dans son émission « Last Week Tonight » sur HBO.

Voici une traduction française. La vidéo ci-dessous est aussi sous-titrée avec des phrases à peu près identiques proposées par « divertissonsNous ».

« Après les moments de silence nécessaires et appropriés, je souhaiterais vous offrir un moment de jurons… Ce que ces connards (
« assholes » en anglais) veulent ne fonctionnera jamais. La France va se relever et je vais vous dire pourquoi. Si vous menez une guerre idéologique et culturelle contre la France, bon courage ! Vous allez arriver avec votre idéologie minable et elle va vous sortir : Jean-Paul Sartre, Edith Piaf, le bon vin, les Gauloises, Camus, le camembert, les madeleines, les macarons, Proust et les putains de croquembouches ! Les croquembouches !!! Vous venez de ramener votre philosophie dans une guerre de pâtisserie. Mes amis, vous êtes foutus, ce truc est une tour française de la Liberté ! »

Ma France à moi (Pierre Perret)

novembre 20, 2015 - 8:49 No Comments

Notre Pierre Perret National vient d’écrire ce qui suit sur Facebook.

« Bonsoir mes loulous, voici quelques lignes inspirées par le non-respect d’une vieille dame qui s’appelle La France : elle a soudain perdu, sans méfiance aucune, ses enfants, exécutés par des êtres immondes… Méditez cela, c’est gratos, à bientôt les amis, je vous embrasse.

Ma France à moi

C’est celle de 1789, une France qui se lève, celle qui conteste, qui refuse , la France qui proteste qui veut savoir, c’est la France joyeuse, curieuse et érudite, la France de Molière qui tant se battit contre l’hypocrisie, celle de La Fontaine celle de Stendhal, de Balzac, celle de Jaurès, celle de Victor Hugo et de Jules Vallès, la France de l’invention, des chercheurs, celle de Pasteur, celle de Denis Papin et de Pierre et Marie Curie, la France des lettres, celle de Chateaubriand, de Montaigne, la France de la Poésie, celle de Musset, d’Eluard, de Baudelaire, de Verlaine et celle d’ Aimé Césaire, la France qui combat tous les totalitarismes, tous les racismes, tous les intégrismes, l’obscurantisme et tout manichéisme, la France qui aime les mots, les mots doux, les mots d’amour, et aussi la liberté de dire des gros mots la France qui n’en finira jamais de détester le mot «soumission» et de choyer le mot révolte.

Oui ma France à moi c’est celle des poètes, des musiciens, celle d’Armstrong, celle de l’accordéon, celle des chansons douces, des chansons graves, des espiègles, des humoristiques, des moqueuses ou celles truffées de mots qui font rêver d’un amour que l’on n’osera jamais déclarer à celle qu’on aime.

Ma France à moi c’est celle de Picasso, de Cézanne et celle de Soulages, celle d’Ingres, celle de Rodin, la France des calembours, des «Bidochons», celle de la paillardise aussi bien que celle du «chant des partisans».

Ma France c’est celle de Daumier, celle de l’ «Assiette au beurre», du «Sapeur Camembert», celle de Chaval, celle de Cabu, de Gottlieb, de Siné, celle du «Canard», de «Fluide Glacial» et de «Charlie», drôles, insolents, libres !

Ma France, c’est aussi celle des dictées de Pivot celle de Klarsfeld et celle de Léopold Sedar Senghor, la France des «Enfants du Paradis» et des «Enfants du Veld ’hiv», celle de la mode libre, celle de la danse, des flirts et des câlins, celle de la musique douce et des rock déjantés, celle de la gourmandise, ma France à moi c’est une France capable de renvoyer dos à dos la Bible et le Coran s’il lui prend l’envie d’être athée.

Eh oui ! Ma France est une France libre, fraternelle et éternellement insoumise aux dictats de la «bienpensance».

Il n’est qu’en respectant toutes ces diversités qu’on arrive un jour à vivre la «douce France» de Trenet. Celle qui m’a toujours plu et que notre jeunesse lucide et combative fera perdurer par-delà les obscurantismes.
Figure révolutionnaire emblématique durant «La commune», le «Père Duchêne» écrivait au frontispice du journal qu’il publiait en 1793 : «La République ou la Mort !» Son journal coûtait 1 sou… mais on en avait pour son argent. »

Note d’UbR : je lui ai écrit : « J’ajouterais Pierre Perret dans ma France à moi. Je n’aurais pas trouver des mots aussi justes. Je t’embrasse aussi (oui, je te tutoie car on tutoie les amis et tu es un ami pour moi car je te connais à travers tes chansons qui font tellement de bien au cœur, au corps, à l’âme, en toute simplicité, sans se prendre la tête ; c’est ça qui est le plus merveilleux. »

Il slame pour les victimes innocentes du 13 novembre 2015

novembre 20, 2015 - 2:56 No Comments

Aux victimes innocentes de la barbarie aveugle et destructrice du 13 Novembre 2015

​​​Un soir au Bataclan
​​​Insouciante en dansant,
​​​La jeunesse entendit un boucan
​​​Rien de rassurant…
​​​Soudain jaillit le sang
​​​De malheureux innocents.
​​​​
La crise de panique
Remplaça la musique
À cause de fanatiques,
Abrutis et sadiques.
Des policiers héroïques
Stoppèrent l’opération diabolique.

La France a été groggy
​​​​​Par l’action d’abrutis
Qui ont arrachés la vie
​​​​​D’enfants ou d’amis.
​​​​​​
Malgré cette horreur
Nous gardons notre ferveur
​​​​​​Pour surmonter nos peurs
​​​​​​Croire en des jours meilleurs
Loin de ces laideurs.

​Vous qui cherchez notre division,
​​​​​​​Vous renforcez notre union
Ensemble nous vous combattrons
Avec lucidité et détermination
​​​​​​​Finalement nous aurons raison
​​​​​​​De votre haine sans nom.

​​​​​​​​​​​Sercol (17 H 40 le 19/11/2015)

Madonna : « La vie en rose » pour les victimes des attentats de Paris

novembre 15, 2015 - 1:57 No Comments

Madonna a chanté en français « La vie en rose », célèbre chanson d’Édith Piaf, hier soir à Stockholm pour rendre hommage aux victimes des attentats de la veille à Paris.
«… Quand il me prend dans ses bras, il me parle tout bas, je vois la vie en rose. Il me dit des mots d’amour, des mots de tous les jours, et ça me fait quelque chose…».

Elle avait hésité à annuler son show. C’est avec beaucoup d’émotion, en pleur, qu’elle a parlé à son public :

«Comment puis-je être ici à danser et m’amuser alors que des gens pleurent la perte d’êtres chers […] Mais c’est exactement ce qu’ils veulent. Ils veulent nous réduire au silence. Nous ne nous laisserons pas faire. Nous ne nous laisserons jamais faire !»

Elle vient à Bercy les 9 et 10 décembre prochains :

Peace for Marianne

novembre 14, 2015 - 1:51 No Comments

20151114-135119.jpg
[Ne voir dans ce dessin qu’un aspect symbolique que je laisse évidemment libre de droit (pas de copyright). Vous pouvez donc le copier, le partager sans référencer.]

En ces temps de terreur absurde, j’ai voulu que ce macaron soit chargé de plusieurs symboles : Peace and Love bien sûr, un fond noir en signe de deuil et un tracé blanc, signe de paix et de lumière, notre Marianne, portant le bonnet phrygien en brandissant notre drapeau sous les traits dynamiques de la Tour Effel, solidement ancrée sur un territoire qui défend avec force et détermination les principes de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité.

Marianne, Paris et la France entière ont toujours su défendre et défendront toujours ces principes que tous les français chérissent au plus profond de leur corps, de leur cœur et de leur âme.

Two things are infinite: the universe and human stupidity; and I’m not sure about the universe.
(Albert Einstein)

N. B. : Certains pourraient penser que le dessin de l’artiste nantais Jean Jullien, qui fait le tour du net, m’a inspiré. Ce n’est pas faux. Une manière de lui rendre aussi hommage. (© Jean Jullien – http://www.jeanjullien.com/)

20151114-135626.jpg

Fluctuat nec mergitur
(il est battu par les flots mais ne sombre pas [= le bateau représentant la ville Paris])

20151115-101506.jpg

Pour que Noël profite aux petites entreprises

novembre 9, 2015 - 9:48 No Comments

20151109-214801.jpg